Voici la première femme propriétaire d’une firme minière d’or

0
93
views

Il y a des reconversions inimaginables dans l’industrie du show bizz en Afrique Wanda Peeps. La jolie Guinéenne Tiguidanké Camara en est le parfait exemple.  Après le bling bling des podiums en tant que mannequin, elle est aujourd’hui propriétaire d’une firme minière d’or ! Une première pour une femme en Afrique de l’Ouest…

N’allez plus chercher la belle Guinéene Tiguidanké Camara sur les podiums de mode ou dans les castings que lancent les grandes marques. La go a dit bye bye à ce milieu-là Wanda People ! En effet, elle a choisi de se reconvertir et de prendre une trajectoire plutôt surprenante…

Camara a en effet troqué contre toutes attentes ses robes de soirée et talons aiguille contre une blouse et des bottes de chantier. Maaama l’argent n’a pas d’odeur hein… Elle s’est « ducoutement » lancée dans l’extraction de l’or ! Confirmez alors la vision de la « go », trop d’avance ! Même les « panthères » ne peuvent plus voir son derrière…

C’est en Côte d’Ivoire qu’elle a acquis sa première firme. Ainsi, à Guingouiné un petit village forestier de la région des 18 Montagnes de l’Ouest ivoirien, elle dirige une équipe de dix personnes. Géologues et ouvriers prospectent le sol à la recherche d’or. Tiguidanké descend aussi de temps en temps dans une mare boueuse pour en extraire des échantillons destinés au laboratoire de recherche.

Elle explique d’où lui est venue l’inspiration de se lancer dans l’aventure : «Quand j’étais mannequin, j’ai défilé pour des bijoutiers. Ils ont des licences en Afrique qui leur fournit leurs pierres précieuses»  Ces défilés pour les bijoutiers ont «éveillé sa curiosité». «Et si les Africains ou Africaines s’appropriaient le business du secteur minier ? » Voilà la question qui a ouvert la voie à son esprit d’entrepreneuriat

Le Business est si lucratif qu’elle lance en 2010 Tigui Mining Group et achète deux licences d’exploitation d’or et de diamant en Guinée, son pays natal, en puisant dans ses économies. Elle enchaîne en 2016 avec un autre permis d’exploration et de prospection d’or en Côte d’Ivoire dont elle est propriétaire à 100%.

La brissance est alors à son zenith chez la belle femme, Jeune Afrique l’a placée parmi «les 50 femmes d’affaires les plus influentes d’Afrique francophone». Forbes Afrique en a fait la une de son 37e numéro ! Tous sont formels, la sublime quadragénaire à un destin fabuleux et un sens des affaires très aigu. C’est un exemple pour la gente féminine !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here